Gaël Chaunut, nouveau tonnelier de Champagne Bollinger

Champagne Bollinger annonce l’arrivée dans son équipe de Gaël Chaunut en qualité de tonnelier maison. Officiellement en poste depuis le 1er décembre 2020, il intègre ainsi la Maison en remplacement de Denis Saint Arroman avec qui une passation s’est faite ces derniers mois. Champagne Bollinger est aujourd’hui la seule Maison en Champagne à employer un tonnelier à demeure.

Agé de 36 ans, formé par les Compagnons du Devoir et titulaire d’un CAP Tonnelier, Gaël Chaunut officiait depuis 2003 à la Tonnellerie de Champagne-Ardenne. Discret, Gaël devient intarissable lorsqu’il s’agit de tonnellerie ! Sa passion le pousse jusqu’à la fabrication de ses propres outils de travail. Il dédie une partie de son temps libre à son engagement comme sapeur-pompier volontaire. « Je suis particulièrement heureux d’intégrer cette belle Maison pour qui la vinification sous bois constitue depuis toujours un des piliers fondamentaux au service du goût. »

La vinification sous bois : un des éléments du socle identitaire de la Maison

Champagne Bollinger est toujours resté attaché à cette méthode très ancienne, qui favorise le développement d’arômes d’une grande finesse, et qui, par l’apport de la micro-oxygénation, confère au vin une très grande capacité de vieillissement. La vinification sous bois concerne uniquement les raisins issus des meilleures parcelles de Pinot Noir et de Chardonnay situées exclusivement dans les Grands et Premiers crus.

Elle est un véritable révélateur des terroirs de la Maison. La vinification s’effectue dans des fûts âgés de 20 ans en moyenne. L’entretien et la réparation de ces quelque 4000 tonneaux sont assurés dans l’atelier de tonnellerie de la Maison. Chez Bollinger, Les vins vinifiés sous bois servent à l’élaboration de la totalité des millésimes et à reconstituer le stock de magnums de vins de réserve. Ils entrent également dans la composition des cuvées non millésimées (Special Cuvée et Bollinger Rosé). Bollinger privilégie les circuits courts : la Maison utilise désormais le bois de la forêt familiale de Cuis pour créer et entretenir une partie de son parc de fûts.