Tourmaline : la toute nouvelle interprétation de Charles Cohen

Coup de projecteur sur le dernier-né du Château de Chausse, Tourmaline AOC Côtes de Provence 2017, un excellent scénario pour un grand rosé qui fait sa sortie officielle à quelques jours du festival de Cannes.

C’est en 2016 que l’américain Charles Cohen acquiert le Château de Chausse
réalisant ainsi un nouveau synopsis prometteur pour ce petit joyau Provençal.
Charles Cohen, magnat de l’immobilier, premier distributeur de films français
d’auteurs aux USA est également tombé amoureux de la Provence. Son acquisition vinicole n’est donc pas le fruit du hasard et le nouveau propriétaire a de grandes ambitions pour son domaine qu’il sait prédisposé pour l’excellence.

Situé au cœur des plus beaux terroirs de la presqu’île de Saint Tropez, à la Croix Valmer, avec en fond d’écran un écrin naturel de toute b eauté, le Château de Chausse dispose d’un précieux vignoble de 15 hectares conduit en agriculture raisonnée

Depuis qu’il est passé sous pavillon américain, le Château de Chausse est remis sur le devant de la scène avec Charles Cohen qui a de hautes ambitions qualitatives pour ses vins. Sous l’impulsion de l’œnologue Laurence Berlemont, le domaine a ainsi complété sa collection avec deux nouvelles cuvées : un grand blanc élevé dans les règles de l’art «Diamant» 1er millésime en 2016 et « Tourmaline » un rosé premium qui vient tout juste d’être lancé en millésime 2017.

La bande annonce de Tourmaline : un pur rosé de gastronomie, AOC Côtes de Provence, dont le tournage s’est fait dans les caves du domaine durant 8 mois et qui s’annonce déjà comme une belle réussite.

Les acteurs, Grenache et Rolle ont joué une parfaite interprétation et les critiques sont très élogieuses sur ce précieux rosé. Né sur des sols argilo-schisteux de l’assemblage heureux de grenache (80%) et rolle (20%) Tourmaline est à l’affiche avec une belle matière et une superbe intensité.

Le scénario de son élaboration est précis, minutieux, avec une cuvée qui a bénéficié des meilleurs soins. Vendanges manuelles avec un tri sélectif des raisins sur table, fermentation en barriques de chêne français de 6 hl et élevage de 8 mois.

Dans les verres
L’élevage délicat en barriques confère à ce vin des arômes très complexes de vanille, toast et réglisse douce sans aucune amertume. La présence de bois se fait très discrète pour laisser place à un riche bouquet d’abricot et de pêche blanche.

Les meilleurs accords
Ce vin se prête aux mets les plus fins tels des rougets de roche, une assiette de jambon Ibérique Pata Negra de Bellota, des gambas grillées, une lotte au safran sans oublier une cuisine asiatique.

Ce vin est disponible au domaine au prix de 20€